démarche

Saisir la poésie comme une source d'images, de sonorités et de paysages de pensées.
L'utiliser comme une matière plastique pouvant être manipulée, structurée et coordonnée dans un esprit donné par le domaine des arts visuels. 
La concevoir telle une machine artistique, une machine créatrice.
Extraite des livres, elle devient l'initiatrice de tous mouvements méditatifs, immersifs ; mouvements vers l'autre à la rencontre de l'autre et mouvements vers l'intérieur, lieu sensible de l'intime.
La poésie comme le voyage dans les failles du réel.

Viser une transcendance où il ne sera pas question de littérature, de poésie ou d'arts visuels, mais bien la création de conjonctions entre le poète et l'artiste. 
Bâtir un hypertexte physique, une mise en espace d'un univers poétique.
L'écriture s'y retrouvant à la fois comme moyen de communication de la pensée et moyen de communication du corps. 

Devenir à la fois et en même temps artiste, écrivain et bibliothécaire. 
Cette dernière dimension constituant à la fois un état d'être et un mode de fonctionnement à l'intérieur de cette problématique. 
Favoriser l'accès, l'échange et le partage de cette poétique. 
Créer, conserver, organiser, traiter, repérer, sélectionner, gérer, analyser, synthétiser et diffuser celle-ci.